ÇA AQUAPLANE POUR MOI

Classé dans : Concerts | 0

DSCF5313 - Version 9 350

UN MOMENT DE FLOTTAISON / A FLOATING SENSATION +++
Vous devez vous demander ce que je trame depuis quelques mois. On me voit me livrer à des danses frénétiques lors de concerts d’amis, ou taper sur le piano aux soirées karaoke du Motel, je déverse un flot incessant de photos habillé dans l’eau… « Tout ceci est fort bien, sans doute », vous entends-je dire, «mais où donc sont les nouvelles chansons de Jan Dark? »
You’re probably wondering just what it is that I am doing these days. I have been spotted dancing like a raving loony at my friends’ concerts, or thrashing the keyboard at the Motel’s piano karaoke nights, and I keep publishng pictures of myself fully dressed in the water. ‘All that is well and good,’ I hear you say, ‘but, pray, just *WHERE* are Jan Dark’s new songs?’

Tout est devenu un peu compliqué depuis avril 2016. J’ai dû apprendre plusieurs nouveaux rôles à l’arrache: aide-soignant, cuisinier, diététicien, féé du logis, pom-pom girl, fils en deuil, etc. Du coup, le projet d’album est suspendu jusqu’à nouvel ordre.
There have been complications since April 2016. I’ve had to learn a string of new roles on the fly: caregiver, cook, dietician, domestic goddess, cheerleader, grieving son, etc. Thus, the album project has been suspended until further notice.

ÇA AQUAPLANE POUR MOI

A force de m’imaginer que mes nouvelles chansons seront géniales (une fois que je me mettrai à les composer), je commence à me satisfaire du rêve et de la gratification instantanée qu’il me procure.
I find myself imagining how great my new songs will be (once I’ll actually start MAKING them), and I’m getting used to the instant gratification of daydreaming.

C’est un moment de flottaison somme toute pas désagréable, mais pas intenable à long terme, comme ce bain en costume cravate. On a l’impression de voler, mais — une fois sorti de l’eau — le costume mouillé pèse une tonne, attire les saletés et vous avez l’air idiot. Comme l’a dit un passant lors de la séance de photo: « Vous faites un peu pitié là. »
This floating sensation isn’t entirely uncomfortable, but it clearly has got to stop at some point, just like this suited bath. You get the impression of flying, but once you’re out of the water, your clothes weigh a ton, attract all manner of dirt, and you look a right numpty. During the photo shoot, a passerby put it this way: I feel rather sorry for you.’

Mais bon, pour l’instant, je me permets de flotter encore un petit peu. Un beau jour, je trouverai le temps et l’énergie de me consacrer à la création. Peut être lundi prochain. Ou celui d’après.
But for the moment, I’ve given myself the permission to keep floating just a little bit longer. At one point I’ll find the time and energy to devote myself to creativity. Maybe next Monday. Or Monday after next.

DSCF5303 - Version 3 350

 

FacebookTwitterTumblrGoogle+Blogger PostWordPressReddit